Agrile du frêne – Quelques conseils

2 octobre 2019

Il se peut que vous soyez dans l’obligation d’abattre un frêne mort ou malade. Sachez que la période permise pour effectuer ces travaux est comprise entre le 1er octobre et le 15 mars.

Un frêne est considéré comme mort lorsque plus de 50 % de sa ramure ne présente plus de végétation.

Quiconque abat ou élague un frêne doit disposer des résidus de frêne, selon la période de l’année, de la manière suivante:

Du 1er octobre au 15 mars:

a) En les déchiquetant sur place dans les 60 jours suivant l’abattage ou l’élagage, de manière à obtenir des copeaux ayant une dimension d’au plus 2,5 cm sur deux côtés. Les copeaux peuvent être conservés sur place ou disposés autrement.

b)  En les acheminant à un établissement d’une entreprise ou d’un organisme qui transforme les résidus de frêne par un procédé conforme, c’est-à-dire toute technique de transformation des résidus de frêne qui détruit complètement l’agrile du frêne ou les parties du bois qui peuvent abriter cet insecte dont notamment le déchiquetage en copeaux qui n’excèdent pas 2,5 cm sur deux côtés, le séchage, la torréfaction, la fumigation, le sciage des billes avec déchiquetage du 1er cm d’aubier et des parties comportant de l’écorce.

c) En vous inscrivant sur une liste pour bénéficier du ramassage des branches à votre domicile par notre équipe.

Notez qu’il est interdit, du 1er octobre au 15 mars, d’entreposer des résidus de frêne qui n’ont pas été déchiquetés sur place conformément pendant plus de 60 jours.